FAQ

Electeurs

Une circonscription électorale est une partie de territoire où l'on peut voter pour les mêmes candidats lors des élections. Les circonscriptions pour les élections de la Chambre des Représentants, des parlements des Régions et des Communautés ainsi que du Parlement européen diffèrent. Dans certains cas, la circonscription correspond à la province, mais peut également parfois être plus grande ou plus petite.

Un collège électoral est l'ensemble des électeurs qui habitent dans une ou plusieurs circonscription(s) électorale(s).

Pour les élections de la Chambre des Représentants les circonscriptions électorales correspondent aux 10 provinces plus la Région de Bruxelles-Capitale. Il y a donc 11 circonscriptions électorales.

La circonscription électorale pour les élections du Parlement de la Communauté germanophone ne compte qu'une seule circonscription qui correspond aux cantons d'Eupen et de Saint-Vith.

En ce qui concerne les élections du Parlement wallon, la Wallonie est divisée en 11 arrondissements ou circonscriptions électorales. Ces dernières ne correspondent donc pas aux provinces.

Pour les élections du Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale, il n'y a qu'une seule circonscription électorale: la Région de Bruxelles-Capitale.

Pour les élections du Parlement flamand, 6 circonscriptions électorales sont prévues : une pour chacune des provinces flamandes. 6 membres de la Région de Bruxelles-Capitale sont également élus.

Dans le cadre des élections du Parlement européen, par contre, trois collèges électoraux sont formés sur la base de quatre circonscription électorales : le collège électoral français, le néerlandais et le germanophone. Les électeurs d'un même collège peuvent voter pour les mêmes candidats.

Collège électoral Qui fait partie du collège électoral ?
Collège électoral français

Les électeurs de la Région wallonne (à l'exception des électeurs de la circonscription germanophone)

Les électeurs de la Région de Bruxelles-Capitale font partie soit de collège électoral français ou du collège électoral néerlandais.
Collège électoral germanophone Les électeurs de la circonscription électorale germanophone
Collège électoral néerlandais

Les électeurs de la Région flamande

Les électeurs de la Région de Bruxelles-Capitale font partie soit de collège électoral français ou du collège électoral néerlandais.

Les habitants du Canton de Rhode-Saint-Genèse disposant du droit de vote peuvent émettre leur vote en faveur soit du collège électoral français soit du néerlandais.
Les électeurs des Fourons qui votent à Aubel pour le Parlement européen font partie du collège électoral français.
Les électeurs Comines-Warneton qui votent à Heuvelland pour le Parlement européen font partie du collège électoral néerlandais.

L'article 143 du Code électoral dispose que si, par suite d'un handicap, un électeur est dans l'impossibilité de se rendre seul dans l'isoloir ou d'exprimer lui-même son vote, le président l'autorise à se faire accompagner d'un guide ou d'un soutien.
Le président ne peut exercer aucune contrainte sur cette personne lors de son choix.
Une personne peut être désignée parmi les membres du bureau de vote pour l'accompagnement des électeurs souffrant d'un handicap.

Un vote en tête de liste est un vote émis pour la liste telle qu'elle est constituée. Vous acceptez donc l'ordre de succession des candidats titulaires et suppléants sur ladite liste.
Les votes en tête de liste sont répartis entre les candidats sur la liste. Le premier candidat reçoit donc les votes jusqu'à ce qu'il en ait suffisamment pour être élu. Ensuite, le second candidat reçoit les votes et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de votes en tête de liste. Généralement, les votes en tête de liste favorisent le(s) premier(s) candidat(s) sur la liste.
Un vote de préférence est ce que l'on appelle également un vote nominatif. Vous donnez votre voix à un ou plusieurs candidat(s) titulaire(s) et/ou candidat(s) suppléant(s).
Un vote de préférence favorise le candidat pour lequel vous votez.

La commune fixe des heures indicatives pour éviter les délais d'attente (trop longs). Vous n'êtes pas obligé de respecter ces heures pour aller voter, mais c'est vivement conseillé.

Pour le vote électronique, les bureaux de vote ouvrent à 8h et ferment à 16h.
Pour le vote traditionnel (papier), les bureaux de vote ouvrent à 8h et ferment à 14h.

Non, vous ne pouvez voter que pour les candidats de votre circonscription électorale. Cela signifie que quelqu'un de la circonscription électorale du Luxembourg ne peut pas voter pour un candidat de Brabant wallon.

Un candidat titulaire, également appelé candidat effectif, est un candidat qui peut être élu directement. Un candidat suppléant n'est pas élu directement, mais pourra remplacer un candidat titulaire ne siégeant pas. Les candidats titulaires et candidats suppléants se trouvent dans des cases distinctes sur les bulletins de vote.

Oui, c'est obligatoire. Le vote en Belgique est en effet obligatoire et secret (article 62, alinéa 3 de la Constitution)

Lorsque le vote est traditionnel (sur papier), il n'est pas permis de glisser immédiatement les bulletins de vote dans l'urne. Vous devez entrer dans l'isoloir parce que personne ne peut connaître votre vote. Si un électeur refuse d'entrer dans l'isoloir, il est noté comme électeur absent.

Lorsque le vote est électronique, l'électeur doit insérer sa carte à puce dans l'ordinateur de vote et émettre son vote ou voter blanc et prendre le bulletin de vote imprimé par l'ordinateur. Si l'électeur quitte l'isoloir sans bulletin de vote, toutes les personnes présentes dans l'assistance voient qu'il n'émet pas de vote et l'électeur est alors noté comme absent.

L’élection pour la Chambre des représentants à lieu le 26 mai 2019. Cette élection se déroule au même moment que les élections pour le Parlement européen et les Parlements régionaux : le Parlement flamand, le Parlement wallon, le Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale et le Parlement de la Communauté germanophone.

J’habite dans Je vote pour le/la
La Région wallonne Parlement wallon
Chambre des représentants
Parlement européen
La Région de Bruxelles-Capitale Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale/Les membres bruxellois du Parlement flamand
Chambre des représentants
Parlement européen
Une commune de la Communauté germanophone Parlement de la Communauté germanophone
Parlement wallon
Chambre des représentants
Parlement européen
La Région flamande Parlement flamand
Chambre des représentants
Parlement européen

La période d'inscription pour les ressortissants européens en Belgique a été clôturée le 28 février 2019. Cela signifie que tous les électeurs qui étaient inscrits à ce moment ont également l'obligation de voter en Belgique. En effet, dans notre pays, le vote est obligatoire.

Si vous souhaitez encore vous inscrire dans votre pays d'origine, cette inscription sera automatiquement effacée. Les doubles inscriptions sont en effet impossibles et pour l'élection du Parlement européen, l'inscription dans le pays de résidence a toujours la priorité sur l'inscription dans le pays d'origine.

Les inscriptions après le 28 février 2019 ne sont pas possibles.
Il n'est possible de se désinscrire qu'après les élections du 26 mai 2019. Aucun formulaire n'est disponible à cette fin. Un simple courrier à l'administration communale suffit.

Il n’est pas possible de donner procuration pour un séjour en Belgique.
Vous trouverez sur la page du vote par procuration la liste de toutes les raisons valables permettant de donner procuration, ainsi que les preuves dont vous aurez besoin.

Pour être assesseur pendant les élections du 26 mai 2019, vous pouvez vous faire inscrire comme assesseur auprès de votre administration communale. Nous vous remercions d’avance pour votre intérêt pour les élections.

J’ai été désigné comme assesseur ou président mais je ne peux pas venir

Aucun recours n’est possible contre une convocation en tant que président/assesseur.
Si vous avez un empêchement, vous devez transmettre vos motifs d’absence au président de canton dans les 48 heures.
Le président de canton décide de manière indépendante d’accepter ou non les motifs pour ne pas siéger.

Même si vous avez déjà siégé à plusieurs reprises, vous pouvez quand même être à nouveau convoqué comme membre d’un bureau électoral. Vous ne pouvez donc pas ignorer cette convocation mais vous pouvez toujours avancer ces arguments auprès du bureau principal de canton pour être déchargé de la tâche qui vous a été confiée.
Le président du bureau principal de canton prendra souverainement une décision en la matière. Il peut donc décider de vous convoquer bien que vous ayez déjà siégé à plusieurs reprises s’il estime que cette convocation est nécessaire pour que les bureaux électoraux comptent le nombre de membres requis par la loi.

Même si vous avez déjà siégé à plusieurs reprises, vous pouvez quand même être à nouveau convoqué comme membre d’un bureau électoral. Vous ne pouvez donc pas ignorer cette convocation mais vous pouvez toujours avancer ces arguments auprès du bureau principal de canton pour être déchargé de la tâche qui vous a été confiée.

Le président du bureau principal de canton prendra souverainement une décision en la matière. Il peut donc décider de vous convoquer bien que vous ayez déjà siégé à plusieurs reprises s’il estime que cette convocation est nécessaire pour que les bureaux électoraux comptent le nombre de membres requis par la loi.

Le bureau de canton décide de manière indépendante d’accepter ou non les motifs pour ne pas siéger. Nous ne pouvons donc pas nous prononcer à ce sujet.

En vertu de la législation belge, les votes blancs (par lesquels on ne vote pour aucune liste ou aucun candidat) et les votes nuls (pour (des candidats de) différentes listes) sont bien comptabilisés mais il n’en est pas tenu compte lors de la répartition des sièges entre les partis. Ils sont donc totalement ignorés et aucun parti ne peut en faire usage. Lors de la répartition des sièges, il est seulement tenu compte des bulletins de vote sur lesquels un vote valable a été émis pour les différentes listes.