Apparentement Parlement wallon le 9 mai 2019

La déclaration de groupement de listes pour le Parlement wallon doit être remise au président du bureau principal de la circonscription électorale siégeant au chef-lieu de la province, le jeudi 9 mai 2019, entre 14 et 16 heures. Ce bureau remplit les fonctions de bureau central provincial.

Dans les provinces de Hainaut, de Namur et de Liège, les circonscriptions électorales sont plus petites que la province (voir l'explication ci-dessus concernant les circonscriptions électorales). Dans ces provinces, les candidats d'une liste peuvent se regrouper avec des candidats d'une liste présentée dans d'autres circonscriptions électorales de la même province. Pour ce faire, les candidats doivent toutefois avoir l'autorisation des électeurs ou des parlementaires qui les ont présentés.

Dans ces circonscriptions, une première répartition des sièges a lieu au niveau inférieur de la circonscription électorale et une répartition complémentaire est effectuée au niveau supérieur de la province. Pour être admissibles à la première répartition des sièges, les listes doivent obtenir au moins 5 % des votes dans la circonscription électorale. Cette règle des 5 % est appelée seuil électoral. Pour participer à la répartition complémentaire des sièges, le groupe de listes doit non seulement atteindre le seuil électoral de 5 % au niveau de la province, mais également obtenir un chiffre électoral de 66 % du diviseur électoral dans au moins une circonscription électorale. Ce diviseur électoral s’obtient en divisant le nombre de bulletins valables dans l'ensemble de la circonscription électorale par le nombre de sièges à conférer dans cette circonscription électorale. Les groupements de listes qui ne remplissent pas cette condition ne peuvent pas participer à la répartition complémentaire des sièges. Ce n'est qu'après ces deux répartitions de sièges que les candidats élus sont désignés.